Case report | Volume 5, Article 34, 25 Jan 2021 | 10.11604/pamj-cm.2021.5.34.27736

Rhabdomyosarcome paratesticulaire : à propos d´un cas chez un adulte jeune

Ousmane Sow, Alioune Sarr, Modou Ndiaye, Cyrille Ze Ondo, Babacar Sine, Abdoulaye Ndiath, El Hadji Malick Diaw, Abdou Magib Gaye, Ndiaga Seck Ndour, Ousmane Dabo, Ibou Thiam, Yaya Sow, Babacar Diao, Alain Khassim Ndoye

Corresponding author: Ousmane Sow, Service d´Urologie Andrologie, Hôpital Aristide Le Dantec, Dakar, Sénégal

Received: 07 Jan 2021 - Accepted: 18 Jan 2021 - Published: 25 Jan 2021

Domain: Urology

Keywords: Rhabdomyosarcome, paratesticulaire, adulte

©Ousmane Sow et al PAMJ - Clinical Medicine (ISSN: 2707-2797). This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution International 4.0 License (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Cite this article: Ousmane Sow et al . Rhabdomyosarcome paratesticulaire : à propos d´un cas chez un adulte jeune. PAMJ - Clinical Medicine. 2021;5:34. [doi: 10.11604/pamj-cm.2021.5.34.27736]

Available online at: https://www.clinical-medicine.panafrican-med-journal.com/content/article/5/34/full

Home | Volume 5 | Article number 34

Case report

Rhabdomyosarcome paratesticulaire : à propos d´un cas chez un adulte jeune

Rhabdomyosarcome paratesticulaire : à propos d´un cas chez un adulte jeune

Paratesticular rhabdomyosarcoma: about a case in a young adult

Ousmane Sow1, Alioune Sarr1, Modou Ndiaye1, Cyrille Ze Ondo1, Babacar Sine1, Abdoulaye Ndiath1, El Hadji Malick Diaw1, Abdou Magib Gaye2, Ndiaga Seck Ndour1, Ousmane Dabo1, Ibou Thiam2, Yaya Sow1, Babacar Diao1, Alain Khassim Ndoye1

 

1Service d'Urologie Andrologie, Hôpital Aristide Le Dantec, Dakar, Sénégal, 2Service d'Anatomie pathologique, Hôpital Aristide Le Dantec, Dakar, Sénégal

 

 

&Auteur correspondant
Ousmane Sow, Service d'Urologie Andrologie, Hôpital Aristide Le Dantec, Dakar, Sénégal

 

 

Résumé

Le rhabdomyosarcome est une tumeur mésenchymateuse rare. La localisation paratesticulaire est la plus fréquente des localisations urogénitales. Le rhabdomyosarcome paratesticulaire se rencontre surtout chez l´enfant et l´adolescent. Il est extrêmement rare chez l´adulte. Nous rapportons un cas de rhabdomyosarcome paratesticulaire chez un adulte jeune. Le diagnostic était précoce et le traitement chirurgical.


Rhabdomyosarcoma is a rare mesenchymal tumor. The paratesticular localization is the most frequent urogenital localization. Paratesticular rhabdomyosarcoma is mostly found in children and adolescents. It is extremely rare in adults. We report one case of paratesticular rhabdomyosarcoma in a young adult. The diagnosis was early and the treatment surgical.

Key words: Rhabdomyosarcoma, paratesticular, adult

 

 

Introduction    Down

Le rhabdomyosarcome paratesticulaire est une tumeur mésenchymateuse rare. Il s'agit d'une tumeur intra scrotale qui est localisée dans des structures paratesticulaires telles que l'épididyme ou le cordon spermatique. Le rhabdomyosarcome est souvent observé chez les enfants et les adolescents, il se présente sous la forme d'une masse scrotale indolore [1]. Nous rapportons un cas de rhabdomyosarcome paratesticulaire chez un adulte jeune. A travers cette observation nous allons discuter des aspects diagnostiques et thérapeutiques du rhabdomyosarcome paratesticulaire.

 

 

Patient et observation Up    Down

Mr M.D, patient âgé de 23 ans sans antécédents pathologiques particuliers, a consulté pour une grosse bourse droite indolore évoluant depuis 3 mois. L´examen clinique objectivait une masse intra scrotale droite dure, multinodulaire, à contours irréguliers d´environ 8 cm de diamètre et indolore à la palpation. Le siège épididymaire ou testiculaire était difficile à affirmer. Les aires ganglionnaires inguinales étaient libres. L´échographie des bourses objectivait une masse tissulaire, hétérogène aux dépens des enveloppes et du cordon spermatique. Les marqueurs tumoraux (alphafoetoprotéine, bêtahCG, lacticodéshydrogénase) étaient normaux. L´intervention a consisté en une orchidectomie par voie inguinale avec ligature première du cordon spermatique (Figure 1). Les suites opératoires étaient simples. L´examen histologique de la pièce opératoire avait objectivé une formation tumorale maligne carcinomateuse de la zone paratesticulaire droite faite de cellules fusiformes ou ovoïdes. Il existait des rhabdomyoblastes caractérisés par des atypies nucléaires. Ces cellules réalisaient des plages de nécrose, séparées par des espaces vasculaires sans paroi (Figure 2). L'immunohistochimie était négative à la Desmine et positive à la Myogénine. La tomodensitométrie thoraco-abdomino-pelvienne était normale. Ainsi le diagnostic de rhabdomyosarcome paratesticulaire localisé avec exérèse totale était retenu. Après un recul de 8 mois, le patient n´a pas eu de récidive locale ou loco-régionale.

 

 

Discussion Up    Down

Les rhabdomyosarcomes paratesticulaires surviennent souvent au cours des deux premières décennies avec un âge moyen de 6 ans [2]. Il y a deux pics de fréquence, l´un à 4 ans et l´autre à 16 ans. Il n´y a pas de prédilection de race. Le rhabdomyosarcome paratesticulaire chez l´adulte tel observé chez notre patient est rare et a un potentiel hautement malin [3]. Les rhabdomyosarcomes paratesticulaires représentent 7% des rhabdomyosarcomes, toutes localisations confondues [2]. Le rhabdomyosarcome paratesticulaire peut se développer à partir du cordon spermatique, de l´épididyme et des tuniques testiculaires, dont résulte une masse scrotale indolore [4]. La localisation superficielle de la masse favoriserait un diagnostic précoce permettant une chirurgie curative comme chez notre patient. Cliniquement, les rhabdomyosarcomes paratesticulaires ont la même symptomatologie clinique que les autres tumeurs testiculaires. Il s´agit souvent d´une grosse bourse indolore comme chez notre patient [5]. Parfois cette masse peut être découverte de façon fortuite ou à l´occasion de douleurs scrotales [5]. L´examen clinique réalisé de façon comparative montre une masse dure, indolore, de topographie variable. Le dosage des marqueurs tumoraux est indiqué de façon systématique en présence d´une masse testiculaire, mais ces marqueurs sont normaux en cas de rhabdomyosarcome [6]. L´échographie doppler des bourses est l´examen d´imagerie de référence pour le diagnostic de tumeur testiculaire et paratesticulaire. Elle montre une masse d´échosructure hétérogène [6]. Elle peut montrer un aspect hypoéchogène de l´épididyme et du testicule probablement en rapport avec l´œdème [7]. Elle permet d´affirmer la nature tissulaire d´une masse intrascrotale et donne la topographie exacte, extra-testiculaire. La tomodensitométrie abdominopelvienne faite chez notre patient est recommandée pour rechercher une extension loco-régionale et à distance [8].

 

Elle était normale mais elle pouvait déceler un envahissement des chaînes ganglionnaires profondes surtout lombo-aortiques et pelviennes et des métastases hépatiques si la tumeur n´était pas localisée. L´orchidectomie radicale, par voie inguinale avec ligature première du cordon, reste le geste indispensable au diagnostic histologique et constitue le premier temps du traitement, quel que soit le stade [9]. La cellule caractéristique est le rhabdomyoblaste. Lorsque les rhabdomyoblastes ne sont pas présents, des tests immunohistochimiques sont réalisés [2]. Différents traitements s´offrent aux patients (radiothérapie, curage ganglionnaire rétropéritonéal, chimiothérapie), en fonction du stade de la maladie selon la classification postchirurgicale de l´IRSG (Intergroup Rhabdomyosarcoma Study Group) [4]. La chimiothérapie contribue à l´amélioration de la survie et à la réduction de la fréquence des rechutes [10]. Certains auteurs recommandent de l´administrer systématiquement en raison du grand nombre des formes à haut risque et de la chimiosensibilité du rhabdomyosarcome [9]. Le protocole de chimiothérapie le plus utilisé repose sur l'association Vincristine-actinomycine D-cycophosphamide [5]. La radiothérapie, non systématique, est utilisée en complément thérapeutique sur les foyers résiduels dans les formes évoluées, sur les ganglions rétropéritonéaux ou sur les métastases surtout pulmonaires [6]. Notre patient a eu une orchidectomie par voie inguinale. Après un recul de 8 mois le bilan d´extension de notre patient était sans particularités, nous avons préconisé de ne pas débuter la chimiothérapie et de continuer la surveillance.

 

 

Conclusion Up    Down

Le rhabdomyosarcome paratesticulaire est une tumeur mésenchymateuse rare. Elle survient surtout chez l´enfant et l´adolescent, exceptionnelle après 20 ans. Le diagnostic doit être précoce et le traitement repose sur la chirurgie. Une surveillance adéquate à long terme doit être instaurée afin d´éviter des récidives.

 

 

Conflits d'intérêts Up    Down

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d'intérêts.

 

 

Contributions des auteurs Up    Down

Ousmane Sow et Alioune Sarr ont opéré le patient, contribué à la recherche bibliographique à travers une revue de la littérature et à la rédaction du manuscrit. Modou Ndiaye, Cyrille Ze Ondo, Babacar Sine, Abdoulaye Ndiath, El Hadji Malick Diaw, Ndiaga Seck Ndour et Ousmane Dabo constituaient le comité de relecture. Ils ont contribué dans la mise en forme et à la correction de l'article. Abdou Magib Gaye et Ibou Thiam ont fourni les données anatomopathologiques. Yaya Sow, Babacar Diao et Alain khassim Ndoye ont apporté leurs contributions quant à la correction et à l'élaboration du manuscrit final. Ils constituaient le comité d'éthique ayant approuvé le document.

 

 

Figures Up    Down

Figure 1: pièce d´orchidectomie avec ligature première du cordon spermatique

Figure 2: rhabdomyosarcome paratesticulaire (HE X 100)

 

 

Références Up    Down

  1. Radouane B, El Fenni J, Chaouir S, Amil T, Hanine A, Ben Ameur M. Rhabdomyosarcome paratesticulaire: à propos d´un cas. J Radiol. 2004;85(6):779-781. Google Scholar

  2. Stewart LH, Lioe TF, Johnston SR. Thirty-year review of intrascrotal rhabdomyosarcoma. Br J Urol. 1991 Oct;68(4):418-20. PubMed | Google Scholar

  3. Van Gaal JC, Van Der Graaf WTA, Rikhof B, Van Hoesel QGCM, Teerenstra S, Suurmeijer AJH et al. The impact of age on outcome of embryonal and Alveolar rhabdomyosarcoma patients; a multicenter study. Anticancer Res. 2012 Oct;32(10):4485-97. PubMed | Google Scholar

  4. Keskin S, Ekenel M , Basaran M, Kilicaslan I, Tunc M, Bavbek S. Clinicopathological characteristics and treatment outcomes of adult patients with paratesticular rhabdomyosarcoma (PRMS): a 10-year single-centre experience. Can Urol Assoc J. 2012 Feb;6(1):42-45. PubMed | Google Scholar

  5. Asensio LA, Abaitua Bilbao J. Rhabdomyosarcome paratesticulaire: attitude diagnostique et thérapeutique. J Urol. 1993;99(1):44-6.. PubMed | Google Scholar

  6. Tazi K, Moudouni S, Koutani A, Ibn Attya A, Hachimi M, Lakrissa A. Rhabdomyosarcome paratesticulaire de l´adulte jeune. Prog Urol. 2000 Jun;10(3):469-72. PubMed | Google Scholar

  7. Wood A, Dewbury KC. Paratesticular Rhabdomyosarcoma; colour doppler appearances. Clin. Radiol. 1995 Feb;50(2):130-1. PubMed | Google Scholar

  8. Mason BJ, Kier R. Sonographic and MR imaging appearances of paratesticular rhabdomyosarcoma. AJR Am J Roentgenol.1998 Aug;171(2):523-4. PubMed | Google Scholar

  9. Kasmaoui E, Jira H, Alami M, Ghadouane M, Ameur A, Abbar M. Les rhabdomyosarcomes paratesticulaires: à propos de trois cas. Ann Urol. 2001 Sep;35(5):296-300. PubMed | Google Scholar

  10. Slama A, Jaidane M, Ben Sorba N, Youssef A, Misbah Ali F M. Rhabdomyosarcome paratesticulaire. Prog Urol. 2000 Dec;10(6):1232-4. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Case report

Rhabdomyosarcome paratesticulaire : à propos d´un cas chez un adulte jeune

Case report

Rhabdomyosarcome paratesticulaire : à propos d´un cas chez un adulte jeune

Case report

Rhabdomyosarcome paratesticulaire : à propos d´un cas chez un adulte jeune