Case report | Volume 6, Article 28, 23 Jul 2021 | 10.11604/pamj-cm.2021.6.28.25637

Embolie pulmonaire hydatique: rare complication du kyste hydatique du poumon: à propos d´un cas

Karima Bouytse, Bouchra Daher, Jihane Achrane, Mohammed Aharmim, Jamal-Eddine Bourkadi

Corresponding author: Karima Bouytse, Service de Pneumo-Phtysiologie, Hôpital Moulay Youssef, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc

Received: 17 Aug 2020 - Accepted: 16 Jul 2021 - Published: 23 Jul 2021

Domain: Pulmonology

Keywords: Kyste hydatique, rupture, embolie pulmonaire, rapport de cas

©Karima Bouytse et al PAMJ - Clinical Medicine (ISSN: 2707-2797). This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution International 4.0 License (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Cite this article: Karima Bouytse et al . Embolie pulmonaire hydatique: rare complication du kyste hydatique du poumon: à propos d´un cas. PAMJ - Clinical Medicine. 2021;6:28. [doi: 10.11604/pamj-cm.2021.6.28.25637]

Available online at: https://www.clinical-medicine.panafrican-med-journal.com/content/article/6/28/full

Home | Volume 6 | Article number 28

Case report

Embolie pulmonaire hydatique: rare complication du kyste hydatique du poumon: à propos d´un cas

Embolie pulmonaire hydatique: rare complication du kyste hydatique du poumon: à propos d'un cas

Hydatid pulmonary embolism: rare complication of hydatid cyst of the lung: a case report

Karima Bouytse1,&, Bouchra Daher1, Jihane Achrane, Mohammed Aharmim, Jamal-Eddine Bourkadi1

 

1Service de Pneumo-Phtysiologie, Hôpital Moulay Youssef, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Karima Bouytse, Service de Pneumo-Phtysiologie, Hôpital Moulay Youssef, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc

 

 

Résumé

L´embolie pulmonaire hydatique est une pathologie rare, Elle résulte le plus souvent de la rupture d´un kyste dans les cavités cardiaques droites et plus rarement de celle d´un kyste hépatique dans la circulation veineuse de retour. Son diagnostic est particulièrement difficile, dont le traitement est mal codifié et dont le pronostic est généralement péjoratif. Nous rapportons uneobservation d´embolie pulmonaire provenant d´invasion directe de l´artère pulmonaire par un kyste hydatique, et dont l´évolution était défavorable dans notre cas.


Hydatid pulmonary embolism is a rare condition. The cause is usually the rupture of a cyst in the right cardiac chambers and less frequently the opening of an hepatic cyst into the venous circulation. Its diagnosis is difficult, the treatment is still not codified and the prognosis is generally poor. We report a case of pulmonary embolism resulting from direct invasion of the pulmonary artery by a hydatid cyst, and whose evolution was unfavorable in our case.

Key words: Hydatid cyst, rupture, pulmonary embolism, case report

 

 

Introduction    Down

L'échinococcose est une maladie parasitaire affectant souvent le foie et le poumon [1]. L´embolie pulmonaire hydatique est une entité extrêmement rare; Elle est généralement d´origine cardiaque, en rapport avec la rupture d´un kyste hydatique du cœur droit ou en rapport avec la rupture d´un kyste hydatique du foie dans la veine cave inférieure ou dans une veine sus-hépatique [2] ou plus rarement provenant d'une atteinte directe de l'artère pulmonaire par un kystehydatique pulmonaire. Le diagnostic repose essentiellement sur l´imagerie et, en particulier, sur la tomodensitométrie et la résonance magnétique (IRM) et l´évolution généralement redoutable à court ou à long terme.

 

 

Patient et observation Up    Down

Information de la patiente: une patiente âgée de 28 ans suivi pour tuberculose en quatrième mois de traitement, opéré pour kyste hydatique à 3 reprises dont la dernière remonte à une année avant l´admission, hospitalisé pour hémoptysies de faible à moyenne abondance avec des épisodes de vomique hydatique.

 

Résultat clinique: les constantes hémodynamiques sont stables. L´examen cardiovasculaire est sans particularités. L´auscultation pulmonaire retrouve des râles bronchiques diffus.

 

Démarche diagnostique: la patiente a bénéficié d'une radiographie du thorax qui a montré une silhouette cardio-médiatisnale normale et de multiples opacités nodulaires avec des clartés arrondies au niveau de hémi champs thoracique. Biologiquement, il existe une hyperleucocytose à 12 000 éléments par millimètre cube avec hyperéosinophilie à 1200. Protéine C réactif à 26. Le bilan tuberculeuxest négatif. La sérologie hydatique par la méthode d´hémagglutination est positive. Le scanner thoraco-abdominal objective multiple formations kystiques au niveau des deux poumons à paroi épaissi dont certains communique avec les bronches, associé à des kystes intra artériel qui s´étendent le long des artères pulmonaires gauche lobaires et segmentaires de la lingula, avec une image kystique hétérogène dans l´artère pulmonaire droite et la non opacification de ses branche remplacée par de l´air: il s´agit d´un kyste hydatique fistulisé dans les bronches et dans l´artère pulmonaire droite responsable de sa thrombose (Figure 1), avec un kyste hydatique cloisonné au niveau du segment II du foie mesurant 42*33 mm (Figure 2). La résonance magnétique (IRM) thoracique a confirmé la nature kystique des lésions (Figure 3). Le diagnostic retenu est celui d´une embolie pulmonaire hydatique à point de départ pulmonaire.

 

Intervention thérapeutique et suivi: la conduite à tenir était d´instaurer un traitement à l´albendazole à raison de 10 mg/kg par jour. L´évolution était favorable avec une amélioration clinique pendant 2 mois de traitement puis la patiente a décédé suite à dans un tableau d´hémoptysie de grande abondance de survenue brutale.

 

 

Discussion Up    Down

Le kyste hydatique est une affection parasitaire qui reste encore endémique au niveau de plusieurs régions du monde, notamment le pourtour méditerranéen. Le poumon constitue la deuxième localisation hydatique (20 à 40%) après le foie (75%) [3]. Il est causée par les larves du ténia Echinococcus dont l´homme constitue un hôte accidentel et sont généralement infectés lors de contact avec des chiens infectés. Le kyste hydatique peut être diagnostiquée accidentellement chez un patient asymptomatique ou d´une de ses complications [4]. Dans notre cas, les investigations pour des hémoptysies chez un tuberculeux n'a pas seulement conduit à la découverte de l´hydatidosemais aussi à l´embolie pulmonaire hydatique. Cette dernière peut survenir à la suite dekyste hépatique qui s´est rompudans les veines hépatiquesou la veine cave inférieure ou directement du kyste rompudans les cavités cardiaques droites ou plus rarement provenant d'une atteinte directe de l'artère pulmonaire par un kystehydatique pulmonaire [2].

 

Le tableau clinique de l´embolie pulmonaire hydatique est non spécifique, allant d'unesymptomatologie minime fait d´une éruption cutanée à un choc anaphylactique en phase aiguë [5] ou des signes cliniques d'embolie pulmonaire dus à l'obstruction des branches de l'artère pulmonaire. Il pourrait également être découvert fortuitement au cours d'un bilan des lésions de la maladie hydatique [6]. Le diagnostic est devenu plus aisé grâce à l´apport de l´imagerie. En particulier le scanner hélicoïdal, l'angiographie, et IRM. Ils peuvent localiser les kystes hydatiques, étudier leur morphologies, et montrent leur extension dans branchesvasculaire. Ils peuvent préciser des défets endoluminaux au niveau de l'artère pulmonaire et / ou de ses branches. Comme le cas chez notre patient [7]. Ils ont l´avantage de guider l´approche chirurgicale augmentant ainsi les chances de succès [8]. Le traitement est toujours non codifié. La prise en charge chirurgicale est le traitement de première intention pour la plupart des cas. Elle repose sur la résection des kystes hydatiques avec le plus souvent une chirurgie conservatrice du parenchyme pulmonaire [9]. Le traitement médical peut être utilisé en cas de contre-indication au traitement chirurgical. Le pronostic de l´embolie pulmonaire est grave, La survie est généralement médiocre [10]. L´évolution a été défavorable pour notre patient.

 

 

Conclusion Up    Down

L´embolie pulmonaire hydatique est une atteinte rarement rapportée, dont son diagnostic est particulièrement difficile, qui repose essentiellement sur l´imagerie (scanner, IRM, angiographie). Le traitement est surtout chirurgical du foyer emboligène quand l´état du patient le permet. La place du traitement médical n´est pas encore clairement établie. Le pronostic est généralement grave. Le meilleur traitement est la prévention qui doit s´exercer à tous les niveaux de la chaîne épidémiologique.

 

 

Conflits d'intérêts Up    Down

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d'intérêts.

 

 

Contributions des auteurs Up    Down

Tous les auteurs ont participé à la rédaction et à la correction de l'article. Tous les auteurs ont lu et approuvé la version finale du manuscrit.

 

 

Tableaux Up    Down

Figure 1: A) TDM thoracique: fenêtre parenchymateuse en faveur d´une image kystique hétérogène en contact de l´artère pulmonaire droit; (B) fenêtre médiatisnale qui montre non opacification de l´artère pulmonaire droit et ses branche remplacée par de l´air associé à des kystes intra artériel qui s´étendent le long des artères pulmonaires gauches lobaires et segmentaires de la lingula

Figure 2: TDM abdominale en faveur d´un kyste hydatique cloisonné au niveau du segment II du foie

Figure 3: A) L'IRM en séquence pondérée en T2: kyste hydatique multivésiculaire au niveau du lobe inférieur gauche; B) IRM en séquence pondérée T2: kystes intra-artériels s'étendant le long des artères pulmonaires lobaires gauches et segmentaires de lingula

 

 

Références Up    Down

  1. Yague D, Lozano MP, Lample C, Nunez ME, Sanchez F. Bilateral hydatid cyst of pulmonary arteries: MR and CT findings. Eur Radiol. 1998;8(7):1170-2. PubMed | Google Scholar

  2. Drida I, Fennira H, Hantous S. Embolie pulmonaire hydatique:àpropos de deux cas. Rev Pneumol Clin. 2000;56:41.

  3. Bouhaouala MH, Hendaoui L, Charfi R, Drissi c. Hydatidose thoracique. EMC radiologie et imagerie médicale: cardiovasculaire-thoracique-cervicale. 2007;32-470-A-20.

  4. Smith GJ, Irons S, Schelleman A. Hydatid pulmonary emboli. Journal of Medical Imaging and Radiation Oncology. 2001 Nov;45(4):508-11. PubMed | Google Scholar

  5. Ghrairi H, Khouadja MA, Abouda M, Ammar J, Hantous S, Kilani T et al. Kyste hydatique du coeur et des vaisseaux, 4 observations. Presse Med. 22005 Jan 29;34(2 Pt 1):101-4. PubMed | Google Scholar

  6. Rabah A, Belhabib D. L´embolie pulmonaire hydatique. Rev maladies Respir. 2003;20:166-8.

  7. Makaryus AN, Hametz C, Mieres J, Kort S, Carneglia J, Mangion J. Diagnosis of suspected cardiac echinococcosis with negative serologies: role of transthoracic, transesophageal, and contrast echocardiography; case report. Eur J Echo. 2004 Jun;5(3):223-7. PubMed | Google Scholar

  8. Onursal E, Elmaci TT, Tireli E, Dindar A, Atilgan D, Ozcan M. Surgical treatment of cardiac echinoccosis: report of eight cases. Surg Today. 2001;31(4):325-30. PubMed | Google Scholar

  9. Menassa-Moussa L, Braidy C, Riachy M, Tabet G, Smayra T, Haddad-Zebouni S et al. Unehydatidose diagnostiquée àl´occasion d´une embolie pulmonaire. J Mal Vasc. 2009;34:354-7. Google Scholar

  10. Mokaddem A, Sdiri W, Selmi K, Bachraoui K, Makni H, Dargouth B et al. Embolie pulmonaire hydatique.Tunis Med. 2003 Nov;81(11):894-7. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Case report

Embolie pulmonaire hydatique: rare complication du kyste hydatique du poumon: à propos d´un cas

Case report

Embolie pulmonaire hydatique: rare complication du kyste hydatique du poumon: à propos d´un cas

Case report

Embolie pulmonaire hydatique: rare complication du kyste hydatique du poumon: à propos d´un cas

Volume 6 (May - Aug 2021)
This article authors
On Pubmed
On Google Scholar
Citation [Download]
EndNote
Reference Manager
Zotero
BibTex
ProCite

Navigate this article
Key words

Kyste hydatique

Rupture

Embolie pulmonaire

Rapport de cas

Article metrics
Countries of access