Case report | Volume 6, Article 6, 07 May 2021 | 10.11604/pamj-cm.2021.6.6.26122

Phototraumatisme maculaire après observation de la danse du soleil : à propos d´un cas

Windinmanégdé Pierre Djiguimdé, Philippe Emile France Koffi Bilé, Moumouni Niampa, Jérôme Sanou, Paté Sankara, Gertrude Meda-Hien, Ahgbatouhabéba Ahnoux-Zabsonré

Corresponding author: Philippe Emile France Koffi Bilé, CHU de Bogodogo, Ouagadougou, Burkina Faso, CHU de Bouaké, Bouaké, Côte d´Ivoire

Received: 18 Sep 2020 - Accepted: 15 Nov 2020 - Published: 07 May 2021

Domain: Ophtalmologie

Keywords: phototraumatisme, macula, danse du soleil

©Windinmanégdé Pierre Djiguimdé et al PAMJ - Clinical Medicine (ISSN: 2707-2797). This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution International 4.0 License (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Cite this article: Windinmanégdé Pierre Djiguimdé et al . Phototraumatisme maculaire après observation de la danse du soleil : à propos d´un cas. PAMJ - Clinical Medicine. 2021;6:6. [doi: 10.11604/pamj-cm.2021.6.6.26122]

Available online at: https://www.clinical-medicine.panafrican-med-journal.com/content/article/6/6/full

Home | Volume 6 | Article number 6

Case report

Phototraumatisme maculaire après observation de la danse du soleil : à propos d´un cas

Phototraumatisme maculaire après observation de la danse du soleil : à propos d´un cas

Macular phototraumatism due to solar observation during the Sun Dance: a case report

Windinmanégdé Pierre Djiguimdé1, Philippe Emile France Koffi Bilé1,2,&, Moumouni Niampa1, Jérôme Sanou3, Paté Sankara4, Gertrude Meda-Hien3, Ahgbatouhabéba Ahnoux-Zabsonré3

 

1CHU de Bogodogo, Ouagadougou, Burkina Faso, 2CHU de Bouaké, Bouaké, Côte d´Ivoire, 3CHU Yalgado Ouédraogo, Ouagadougou, Burkina Faso, 4Centre National de Lutte contre la Cécité, Ouagadougou, Burkina Faso

 

 

&Auteur correspondant
Philippe Emile France Koffi Bilé, CHU de Bogodogo, Ouagadougou, Burkina Faso, CHU de Bouaké, Bouaké, Côte d´Ivoire

 

 

Résumé

Les phototraumatismes oculaires sont des lésions traumatiques d´origine photochimique. Elles sont responsables de lésions rétiniennes ou maculaires qui peuvent être graves et irréversibles. Nous rapportons le cas d´un patient de 35 ans de sexe masculin, sans antécédent particulier, reçu pour une baisse de l´acuité visuelle de survenue brutale aux deux yeux à la suite de l´observation du soleil lors d´une séance de prière appelée « danse du soleil ». L´effet délétère des rayons solaires sur les structures du globe oculaire a été décrit depuis l´antiquité. L´avènement de la tomographie en cohérence optique (OCT) a permis une meilleure approche des lésions maculaires solaires. Les phototraumatismes sont des lésions de gravité diverse qui généralement sont évitables par la sensibilisation.


Ocular phototraumatisms are traumatic lesions of photochemical origin. They are responsible for retinal or macular lesions; these can be severe and irreversible. We here report the case of a 35-year old male patient, with no particular previous history, presenting with decreased visual acuity of sudden onset in both eyes due to solar observation during a ceremony, a prayer for life, called the “Sun Dance”. The deleterious effect of solar radiation on the structures of the eyeball has been described since ancient times. The advent of optical coherence tomography (OCT) has enabled a better approach to solar macular lesions. Phototraumatisms are lesions which vary in severity. They are generally preventable through awareness campaigns.

Key words: phototraumatism, macula, sun dance

 

 

Introduction    Down

Les phototraumatismes oculaires sont des lésions rétiniennes traumatiques d´origine photochimique. Elles peuvent survenir dans plusieurs circonstances notamment des observations du soleil sans protection, d´éclipse solaire, ou des accidents de laser de grande longueur d´onde etc [1]. Elles sont responsables de lésions rétiniennes ou maculaires qui peuvent être graves et irréversibles. Au Burkina Faso, aucune étude n´a été rapportée sur l´effet délétère de ces rayons photochimiques sur les cellules rétiniennes. Nous rapportons le cas d´un patient victime d´un phototraumatisme maculaire lors de l´observation de la « danse du soleil ».

 

 

Patient et observation Up    Down

Homme de 35 ans, reçu pour une baisse de l´acuité visuelle (AV) bilatérale de survenue brutale. Lors d´une séance de prière dans une retraite spirituelle, le patient s´est mis à observer le ciel durant 5 à 10 minutes prétextant regarder la danse du soleil. Il a immédiatement ressenti une baisse de sa vision avec perception d´une auréole translucide bilatérale. Il ne fait aucune consultation médicale et constate au bout d´un mois, la régression spontanée de l´auréole à l´œil droit (OD) avec normalisation de la vision. Cette amélioration semblait moins marquée à l´œil gauche (OG) où persiste la baisse de la vision; ce qui motive sa consultation dans un service d´ophtalmologie. À son arrivée, l´AV était de 8/10e à l´OD, améliorable avec une correction de + 0,25 à 10/10e. A l´OG, elle était de 8/10e non améliorable. Le patient présentait en outre un strabisme divergeant depuis l´enfance. Le segment antérieur était normal avec une pression intraoculaire normale. L´examen du fond a objectivé des taches rouges maculaires plus marquées à l´OG. Le champ visuel maculaire (12 degrés centraux) est strictement normal (Figure 1). L´OCT (Figure 2 et Figure 3) a retrouvé à l´OD un amincissement fovéolaire avec une épaisseur moyenne des couches rétiniennes à 259,2μm et une épaisseur centrale à 153μm. Il n´y avait pas d´altérations, ni d´interruption de la ligne des photorécepteurs. Le complexe ganglionnaire épithélium pigmentaire-membrane de Bruch-choroïde était normal. A l´OG, l´amincissement fovéolaire était plus marqué avec une épaisseur moyenne des couches rétiniennes à 257,5μm une épaisseur centrale à 130μm. Les coupes montrent une interruption focale de ligne des photorécepteurs et une rupture partielle de l´épithélium pigmentaire en rétro-fovéolaire (moitié antérieure). Il n´y avait pas d´autres anomalies de la structure rétinienne. L´angiographie rétinienne à la fluorescéine réalisée est revenue normale. A ce stade les lésions sont constituées et séquellaires et ne nécessitent aucune prise en charge.

 

 

Discussion Up    Down

L´effet délétère des rayons solaires sur le globe oculaire a été décrit depuis l´antiquité [2]. Les étiologies des phototraumatismes sont diverses allant de l´observation d´une éclipse à la prise de bains solaires [3]. Certaines pratiques religieuses sont également incriminées. Il s´agit de l´observation de « la danse du soleil » lors de séances de prière. Les fidèles religieux croient apercevoir dans le soleil des personnages spirituels dont la présence est interprétée selon leurs sensibilités personnelles [4]. La fixation prolongée du soleil favoriserait l´absorption de courtes longueurs d´ondes ultraviolettes et bleues. Cela déclencherait une série de réactions photomécanique, photothermique et photochimique qui seront fonction de la durée d´exposition et de l´importance de l´irradiation. Ces phénomènes peuvent être responsables des lésions qui sont généralement de faible gravité sur la paupière, la conjonctive, la cornée, l´iris, le cristallin. Les radiations solaires entraînent également des altérations de la rétine, précisément sur l´épithélium pigmentaire et au niveau du segment externe des photorécepteurs fovéolaires. Les signes fonctionnels décrits étaient des photophobies, des visions flous, des métamorphopsies et un scotome central, pouvant être unilatéraux voir bilatéraux et asymétriques. Ces signes étaient perçus immédiatement ou dans les 24 heures suivant l´observation solaire [5, 6].

L´examen du fond d´œil va montrer des lésions essentiellement dans la région maculaire. Il pourrait s´agir d´œdème maculaire, d´amas pigmentaires fovéo-maculaires ou de présence de tache jaunâtre [6]. Les explorations paracliniques sont très contributives pour le diagnostic de la maculopathie solaire. Le relevé du champ visuel maculaire peut être normal ou dans certains cas peut retrouver des scotomes relatifs, ainsi que des atteintes du seuil fovéolaire [7]. L´angiographie rétinienne est souvent normale comme c´est le cas chez notre patient. Des points de diffusion liés à une altération de l´épithélium pigmentaire peuvent être observés [8]. L´OCT permet une meilleure approche des lésions maculaires [9]. Il retrouve un amincissement fovéolaire avec des épaisseurs moyennes des couches rétiniennes diminuées. Le complexe ganglionnaire épithélium pigmentaire-membrane de Bruch-choroïde peut être normal avec cependant interruption focale de la ligne des photorécepteurs et une rupture partielle de l´épithélium pigmentaire en rétrofovéolaire, comme retrouvées dans notre observation. Cette rupture partielle de l´épithélium pigmentaire qui ne concernait que la moitié antérieure, explique l´absence d´anomalie angiographique dans notre observation. L´OCT a permis de situer de façon élective l´atteinte au niveau des couches externes et internes de la rétine et de l´épithélium pigmentaire. La prise en charge de la maculopathie solaire reste controversée. Certains auteurs préconisent une corticothérapie qui n´a pas prouvé son efficacité. Pour d´autres, l´abstention thérapeutique est de mise car les lésions sont spontanément réversibles; la majorité des patients pouvant recouvrer une AV normale entre un et six mois. Des évolutions moins favorables peuvent être observées, avec la persistance d´une cicatrice maculaire, d´un petit scotome central ou paracentral avec gêne de l´acuité visuelle [8, 9].

 

 

Conclusion Up    Down

Les maculopathies solaires sont des lésions de gravité diverse qui généralement sont évitables par la sensibilisation et la prévention. L´OCT reste l´examen de choix pour la caractérisation des lésions rétiniennes.

 

 

Conflits d'intérêts Up    Down

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d´intérêts.

 

 

Contributions des auteurs Up    Down

Tous les auteurs ont contribué à ce travail. Ils ont lu et approuvé la version finale de ce manuscrit.

 

 

Figures Up    Down

Figure 1 : champ visuel maculaire

Figure 2 : tomographie en cohérence optique (OCT) de l´œil droit

Figure 3 : tomographie en cohérence optique (OCT) de l´œil gauche

 

 

Références Up    Down

  1. Zech JC, Tissot M, Chouette C, Trepsat C. Phototraumatismes maculaires après l´éclipse solaire partielle du 12 octobre 1996. Les séminaires ophtalmologiques d´IPSEN. Rétine, lumière et radiations. Irvinn, Paris, 1998;29:201-5.

  2. Gadioux-Madern F, Eschard C. Œil et soleil. Annales de Dermatologie et de Vénéréologie. 2007;134(4):81-5. Google Scholar

  3. Kawa P, Mankowska A, Mack LJ, Zag├│rski Z. Solar retinopathy. Klin Oczna. 1998;100(4):235-7. PubMed

  4. Stokkermans TJ, Dunhar MT. Solar retinopathy in a hospital-based primary care clinic. J Am Optom Assoc. 1998 Oct;69(10):625-36. PubMed | Google Scholar

  5. Mainster MA, White TJ, Tips JH, Wilson PW. Retinal-temperature increases produced by intense light sources. J Opt Soc Am. 1970; 60(2): 264-70. PubMed | Google Scholar

  6. Turki Ben Hadj-Alouane W, Laabidi W, Maalej A, Rannen R, Gabsi S. Rétinopathie solaire: aspects en tomographie par cohérence optique. Bull Soc Belge Ophtalmol. 2009;(311):17-22. PubMed | Google Scholar

  7. Macarez R, Vanimschoot M, Ocamica P, Kovalski JL. Suivi d´un cas de maculopathie solaire par OCT. Journal Fran├žais d'Ophtalmologie. 2007;30(3):276-80. Google Scholar

  8. Jorge R, Costa RA, Quirino LS, Paques MW, Calucci D, Cardillo JA et al. Optical coherence tomography findings in patients with late solar retinopathy. Am J Ophthalmol. 2004 Jun;137(6):1139-43. PubMed | Google Scholar

  9. Bechmann M, Ehrt O, Thiel MJ, Kristin N, Ulbig MW, Kampik A. Optical coherence tomography findings in early solar retinopathy. Br J Ophthalmol. 2000 May;84(5):547-8. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Case report

Phototraumatisme maculaire après observation de la danse du soleil : à propos d´un cas

Case report

Phototraumatisme maculaire après observation de la danse du soleil : à propos d´un cas

Case report

Phototraumatisme maculaire après observation de la danse du soleil : à propos d´un cas