Home | Volume 9 | Article number 8

Case report

Blueberry eye: le staphylome antérieur acquis compliquant une kératomycose: à propos d´un cas

Blueberry eye: le staphylome antérieur acquis compliquant une kératomycose: à propos d´un cas

Blueberry eye: acquired a staphyloma complicating keratomycosis

Imane Ed-Darraz1,&, Narjisse Taouri1, Taha Baiz1, Yahya Saouabi2, Lalla Ouafa Cherkaoui3

 

1Ophtalmologie A, Hôpital des Spécialités de Rabat, Université Mohamed V de Rabat, Maroc, 2Hôpital des Spécialités de Rabat, Université Mohamed V de Rabat, Rabat, Maroc, 3Ophtalmologie A, Hôpital des Spécialités de Rabat, Université Mohamed V de Rabat, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Imane Ed-Darraz, Ophtalmologie A, Hôpital des Spécialités de Rabat, Université Mohamed V de Rabat, Maroc

 

 

Résumé

Le staphylome antérieur acquis est une pathologie oculaire extrêmement rare en rapport avec la protrusion de l´uvée à travers une perforation cornéenne ou sclérale non traité. Il survient à la suite d´un traumatisme oculaire, une carence en vitamine A, l´utilisation de drogues notamment cocaïne ou bien les ulcères cornéens notamment d´origine infectieuse. Dans cet article, nous rapportant un cas de staphylome antérieur avec un aspect de ´bleuberry eye´ secondaire à un ulcère fongique avec une mal observance thérapeutique, qui a nécessité le recoure a une éviscération.


Acquired anterior staphyloma is an extremely rare ocular condition caused by the protrusion of the uveal tissue through an untreated corneal or scleral perforation. It occurs as a result of eye injury, vitamin A deficiency, the use of drugs such as cocaine or corneal ulcers, in particular of infectious origin. We here report the case of a patient with anterior staphyloma resembling to 'blueberry eye', secondary to fungal ulcer, with poor adherence to therapy and requiring evisceration.

Key words: Blueberry, anterior staphyloma, keratomycosis, case report

 

 

Introduction    Down

Le mot "staphyloma" ou "staphylome" est dérivé d´un mot grec signifiant "grappe de raisin" [1]. Le plus souvent, les staphylomes observés sont postérieurs en rapport avec la myopie forte ou bien la sclérite, rarement antérieures en rapport avec l´anomalie de Peters. En revanche, les staphylomes antérieurs en rapport avec les kératites infectieuses sont plus rares et observés généralement dans les pays en voie de développement [1,2].

 

 

Patient et observation Up    Down

Dans cet article, nous rapportant un cas de staphylome antérieur qui ressemble au ´bleuberry´ dans l´aspect, la forme et la couleur en rapport avec une kératite fongique mal traité avec une mauvaise observance thérapeutique.

 

Information de la patiente: nous rapportant le cas d´une femme de 58 ans diabétique type 2 sous traitement, qui a été victime d´un traumatisme oculaire par un agent végétal négligé, avec notion d´automédication par corticoïdes en collyre. Après quelques jours et devant l´aggravation de la symptomatologie, la patiente a consulté aux urgences ophtalmologiques ou le diagnostic d´une kératite mycosique a été posé et pour lequel la patiente a été hospitalisée avec une instauration d´un traitement antifongique. L´évolution était favorable avec la cicatrisation de l´abcès de cornée sur le compte d´une cicatrice cornéenne centrale et une AV à 1/10. Puis la patiente a été perdue de vue et revenue après 5 mois devant la dégradation de l´acuité visuelle et l´impossibilité de fermeture des paupières avec notion d´automédications par des plantes médicinales traditionnelles.

 

Résultats cliniques: l´examen clinique de l´œil droit a retrouvé une acuité visuelle à perception lumineuse négative, une hyperhémie conjonctivale, une protrusion avec un amincissement de la cornée mesurant 12x13 mm (Figure 1). La cornée était siège d´une opacité centrale et une néovascularisation profonde avec des adhérences iridocornéennes sur 360. Cet aspect avait une apparence similaire au ´blueberry´ dans la forme et l´aspect et la couleur en rapport avec l´ulcère cornéen perforé et colmaté par l´iris (Figure 2). L´examen des autres structures oculaires était impossible.

 

Démarche diagnostique: nous avons conclu devant ce tableau clinique au diagnostic de staphylome antérieur acquis secondaire à un abcès fongique mal traité et aggravé par l´automédication.

 

Intervention thérapeutique et suivi: devant une acuité visuelle à perception lumineuse négative, nous avons réalisé une éviscération dans un but esthétique. L´évolution après la chirurgie était favorable avec une nette amélioration de qualité de vie de la malade.

 

 

Discussion Up    Down

Le staphylome antérieur acquis est une pathologie oculaire de segment antérieur extrêmement rare, en rapport avec une protrusion de l´uvée à travers d´une perforation cornéenne et/ou sclérale non traité. Il survient à la suite d´un traumatisme oculaire, une carence en vitamine A, l´utilisation de drogues notamment cocaïne ou bien les ulcères infectieux (notamment l´ulcère d´origine fongique non traité ou partiellement traité avec une mauvaise observance thérapeutique; comme le cas de notre patiente) [3-5]. Le développement de staphylome antérieur après une kératite fongique est expliqué par: l´iris qui vient colmater la perforation cornéenne, suivi par la cicatrisation de la perforation avec une formation d´une pseudo-cornée sur l´iris. Cette dernière est incapable de résister à la pression intraoculaire, et donc comme conséquence la formation d´ectasie cornéenne. C´est la physiopathologie de ce staphylome après les ulcères fongiques comme rapporter par Eric J. Grieser et al. [1]. On retrouve peu de cas rapporté dans la littérature qui discute la prise en charge du staphylome antérieur, et qui représente un vrai défi. Le plus souvent le traitement est une éviscération de l´œil atteint [4,6]. Mais il existe d´autres alternatives thérapeutiques dont le but est la restauration anatomique du globe oculaire [3,4,7]. Les techniques chirurgicales qui ont donné des résultats satisfaisantes sont: la kératoplastie pénétrante, la greffe bouchon, et la sclérokératoplastie lamellopénétrante. Bien que la kératoplastie thérapeutique soit beaucoup plus utilisée mais la sclérokératoplastie semble offrir plus d´avantages en aidant à stabiliser l'intégrité du globe et en supprimant les tissus activement infecté [1].

 

En 1999, Panda et ses collèges ont réalisé une étude prospective randomisée comparant la kératoplastie pénétrante et la sclérokératoplastie sur 20 yeux avec staphylome antérieur, avec un suivi moyen d´un an. Ils ont conclu à une supériorité de la sclérokératoplastie par rapport à la kératoplastie pénétrante en termes de l´acuité visuelle finale [4]. Une réalisation d´une greffe biosynthétique pour simuler le segment antérieur chez un enfant atteint de staphylome antérieur avec un bon résultat a été déjà rapporté [8]. Dans ce cas présent, nous avons réalisé une éviscération vu que l´acuité visuelle est à perception lumineuse négative.

 

 

Conclusion Up    Down

Le staphylome antérieur est une anomalie extrêmement rare de segment antérieur, le plus souvent observé suite à des ulcères infectieux non traité et avec une mal observance thérapeutique dans le pays en voie de développement en rapport avec la protrusion ainsi l´adhérence de l´uvée avec la cornée secondaire à une perforation cornéenne non traité [5] Dans cet article, nous rapportant un cas de staphylome antérieur avec un aspect de ''bleuberry eye" secondaire à une ulcère fongique mal traité avec une mal observance thérapeutique qui a nécessité une éviscération.

 

 

Conflits d'intérêts Up    Down

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d´intérêts.

 

 

Contributions des auteurs Up    Down

Collecte des données: Taha Baiz, Taouri Narjisse, Imane Ed-Darraz. Analyse et interprétation des données: Imane Ed-Darraz, Yahya Saouabi. Rédaction de l´article: Imane Ed-Darraz, Taha Baiz. Révision de l´article: Lalla Ouafa Cherkaoui. Tous les auteurs ont lu et approuvé la version finale du manuscrit.

 

 

Figures Up    Down

Figure 1: protrusion cornéenne mesurant 12x13 mm avec adhésion iridocornéenne faisant un aspect similaire au bleuberry

Figure 2: photographie de la protrusion cornéenne dans le regard en bas

 

 

Références Up    Down

  1. Grieser EJ, Tuli SS, Chabi A, Schultz S, Downer D. Blueberry eye: acquired total anterior staphyloma after a fungal corneal ulcer. Cornea. 2009 Feb;28(2):231-2. PubMed | Google Scholar

  2. Matsubara A, Ozeki H, Matsunaga N, Nozaki M, Ashikari M, Shirai S et al. Histopathological examination of two cases of anterior staphyloma associated with Peters´ anomaly and persistent hyperplastic primary vitreous. Br J Ophthalmol. 2001 Dec;85(12):1421-5. PubMed | Google Scholar

  3. Vasconcelos SB, Guerra FM, Morato GM, Neves NT, Tzelikis PF. Acquired anterior staphyloma after corneal ulcer associated with the use of crack. Arq Bras Oftalmol. 2016 Jul-Aug;79(4):268-9. PubMed | Google Scholar

  4. Panda A, Sharma N, Angra SK, Singh R. Sclerokeratoplasty versus penetrating keratoplasty in anterior staphyloma. Ophthalmic Surg Lasers. 1999 Jan;30(1):31-6. PubMed | Google Scholar

  5. Rohan Bir Singh, Sahil Thakur, Kanwar Partap Singh. Blueberry eye: acquired total anterior staphyloma. BMJ Case Rep. 2018 Feb 24;2018:bcr2018224271. PubMed | Google Scholar

  6. Malta Pio G, Malta PF, Pereira RL, Vilani da Silva RA, de Miranda CF. Sclerokeratoplasty for the early management of acquired anterior staphylomaRom J Ophthalmol. 2019 Oct-Dec; 63(4):379-382. PubMed | Google Scholar

  7. Torre-Gonzalez E, Ascencio CPL. Staged penetration sclerokeratoplasty and penetration keratoplasty for management of advanced acquired anterior staphyloma. J Ophthalmic Vis Res. 2011;6(2):147-150. PubMed | Google Scholar

  8. Jacob S, Prakash G, Ashok Kumar D, Nair V, Agarwal A, Agarwal A. Anterior segment transplantation with a novel biosynthetic graft. Eye Contact Lens. 2010 Mar;36(2):130-6. PubMed | Google Scholar